Les GAFA expliqués à ma grand-mère

Qui sont les GAFA ? Ces géants qui dominent internet.

Et pourquoi de manière générale, internet est un marché mondial dominé par une poignée d’entreprises? Où pour chaque type de service, une seule entreprise domine largement le marché : Uber pour les VTC, Air BnB pour les locations …

Pour faire court

GAFA est l’abréviation de Google, Apple, Facebook et Amazon. Mais désigne de manière plus large toutes les entreprises d’internet qui ont pris très rapidement une position très dominante de leur marché.

Un exemple

En un peu plus de 10 ans, Facebook a atteint 1 milliard d’utilisateurs. Peu importe l’opinion qu’on peut avoir, il est le réseau social incontournable, celui où les entreprises dépensent les plus gros budgets. D’autres réseaux sociaux existent sur des niches spécifiques, mais ils sont loin d’avoir la même portée.

Pour aller plus loin

Les entreprises basées sur les technologies NBIC et le web sont basées sur des réseaux. Ils obéissent donc à la loi de Metcalfe qui dit que « l’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs divisé par deux » soit ( n2 / 2 ).

Ainsi plus un réseau, tel que Facebook, compte d’utilisateurs plus il est efficace et plus il attire de nouveaux utilisateurs.

Au point que si un nombre critique d’utilisateurs est atteint, alors la question n’est plus « Pourquoi être sur Facebook ?» , mais « Pourquoi je n’y suis pas encore ? »

Au-delà de l’effet mécanique de la loi de Metcalfe, il est également possible d’expliquer le succès des GAFA par :

Le partage du trésor pirate

3 pirates doivent se partager un trésor de 100 pièces d’or. Le capitaine a un pistolet, le second a un sabre et le matelot n’a rien.

Question :

Comment le capitaine doit-il organiser le partage pour en avoir un maximum de bénéfices tout en évitant la mutinerie ?

les GAFA & l'énigme des pirates 

Réponse :

Le capitaine prend 99 pièces et en donne une au matelot.

Ainsi il maximise son profit et évite toute mutinerie. Le matelot, qui avait le plus de risque de ne rien recevoir, est satisfait. Le second est le grand perdant : il ne peut vaincre le capitaine et il n’est pas en mesure de proposer une meilleure offre au matelot pour conclure une alliance.

 

À votre avis, le développement des technologies NBIC conduira-t-il à une généralisation de l’énigme du trésor pirate pour tous les secteurs d’activité ?
Avec le développement d’oligopoles et la disparition des professions intermédiaires ?

Abonnez-vous à mes publications !

Et soyez averti de la mise en ligne des prochaines définitions
d’ « internet expliqué à ma grand-mère »

Laisser un commentaire

mentions légales |

Retour en haut ↑